Le chapitre 6 de CHILDREN s'étoffe.... S'étofffe... Les personnages secondaires veulent avoir leur mot à dire. Bon, d'accord... Ca devait se finir globalement bien cette histoire, là ça part doucement mais sûrement vers le drame.

J'ai longtemps hésité jusqu'à faire une connection avec un autre personnage... Qui aurait dû apparaître beaucoup plus tard. Cela me permet cependant d'étoffer considérablement son background alors... 

C'est des jours comme ça ou j'ai l'impression que l'histoire se créé toute seule et que j'ai pas mon mot à dire. 

Mais ça m'apporte aussi des challenges intéressants.

Je me demande à la fin... De qui des Winner ou des Mizuhara vous aurez envie de soutenir ? 

 

Enfin, bon, en attendant tout ça doit s'écrire et ça, c'est pas l'histoire elle même qui le fait, c'est moi qui m'y colle. 

Ce qui me fait penser à un truc qui me tracasse en ce moment. Vous qui lisez mes histoires, quelqu'elles soient, n'hésitez pas à me commenter. Pas tant pour dire si ça vous plaît, ou pas, même si ça fait toujours plaisir, mais ça fait maintenant un moment que je n'ais pas eu de retour sur mon écriture en tant que telle. Mon rêve étant tout de même de devenir romancière, et n'étant, j'en suis certaine, pas encore une pro de l'écriture, j'aimerais savoir ce que je fais de mal ou de bien. 

Sans parler de mon orthographe, qui je sais, est parfois... 

Mais mon intérêt est avant tout de m'améliorer même si les principales histoires que j'écris, je les écris pour le plaisir. 

Que pensez vous de mon style? 

Il y a t'il assez de descriptions? Vous inspirent-elles des images dans votre tête?

Les scènes d'actions sont-elles lisibles et compréhensibles?

Mes dialogues ont l'air d'être réels?

Les phrases lourdes? Incompréhensibles? 

Mes personnages vivants? Pas trop caricaturaux? 

Le vocabulaire est-il répétitif? 

Voit-on arriver mes intrigues à des kilomètres? 

Et que sais-je d'autre? 

Je ne peux pas me juger moi même. J'ai l'impression que j'écris moins bien que tous les auteurs que j'ai l'occasion de lire (bon, à part peut être Marc Levy dont le style d'écriture m'a donné envie d'aller me pendre XD). Le seul moment où je peux me dire que j'écris à peu prés bien, c'est quand je lis des fanfics de gamins(-es) de moins de 14 ans et c'est pas vraiment une référence. 

Je sais que ça peut vous paraitre embettant de me donner un avis avançé, mais moi j'en ai visceralement besoin. 

Voila, c'était mon humble demande de noël en retard. 

 

Une écrivain qui se demande parfois où elle va... Ou si ce qu'elle fait est vraiment utile.