Parce que des fois j'en ai ras le bol de traduire les passages chiants de l'enfance de Treize (je veux pas dire que c'est pas interessant pour les fans, mais je preferais avancer dans l'histoire que de me taper des pavés sur l'historique des mobile suits pour en venir à la conclusion que Treize est un dieu vivant et que son intelligence surpasse tout le monde - parce que TRES clairement, c'est là où ça veut en venir - ) alors je m'avance en traduisant des passages du "présent". 

J'avais envie de vous mettre en avance celui-là car je le trouve vraiment marrant. C'est le début du chapitre 3 (début du tome 2 donc).

 

 

Indépendamment du fait que Heero Yuy n’avait aucune intention de regarder vers moi, au lieu de cela, il sortit de la capsule de refroidissement et se leva. Normalement, il devrait se passer un jour entier avant qu’il puisse se lever après avoir été sorti de stase. Il avait un corps incroyablement fort. Dans l’air glacé, il a retiré le gel de ses cils et son souffle sortit en nuage blanc alors qu’il parlait.

« Quel est le statut de la situation… »

« Avant de faire ça, il y a quelque chose qui a besoin de confirmation », déclara Maitre Chang alors qu’il se tenait devant Heero. Il ponctua lentement ses mots ; cela sonnait comme s’il voulait confirmer sa volonté. « Tu as dit une fois-« 

« … »

« Je ne tuerais plus jamais personne. »

“… Je m’en souviens.”

“Et ce sentiment n’a pas changé, je me trompe?”

Heero resta silencieux pendant longtemps.

… Ne plus tuer personne? Je trouvais ça dur à croire, de tels mots dans la bouche d’un pilote de Gundam. C’était mon impression candide. Si c’était le cas, comment allions nous mener à bien l’Opération Mythos ? Honnetement, je commençais à me demander si ce n’était pas une erreur de l’avoir réveillé. Je pensais qu’il n’y avait simplement pas de place sur le champ de bataille pour un soldat qui ne voulait plus tuer. Duo ne pouvait pas tenir ce long silence et l’interrompit avec un « Oy, oy ! ».

« Hey, Gros Max, ce n’est pas ce dont on avait parlé ! “

“Coupe là, Duo,” Répliqua Père Maxwell sans perdre son sourire.

«Hey, Duo…” Fit Heero en se tournant face aux deux Duo Maxwell. Toutefois, il ne s’adressa qu’au prêtre. « Qui est cette chose bruyante qui prend inutilement de l’espace?” [huhu, ça fait bizarre en français mais c’est plutôt marrant en anglais «Who’s that noisy waste of space?” ]

« Quoi !”

Avant que le jeune Duo explose de fureur, le prêtre attrapa le garcon par sa tresse et déclara “C’est mon fils.”

Il me semblait que le sourire du prêtre était maintenant embarrassé.  

« Ton fils… Alors il n’y a aucun espoir pour lui. » [Ho Heero XD]

“Ha ha ha, je suppose que non. »

Le prêtre riait mais il s’arrêta, semblant réaliser le sens caché des mots de Heero.

« Hey, qu’est-ce que c’est censé signifier ? »

Vous n’aviez pas besoin de l’entendre deux fois pour réaliser qu’il voulait probablement signifier que la part « bon à rien » était héréditaire. Il semblait que la paire père et fils n’étaient pas les seuls à posséder un humour caustique.

Heero jeta sa tête dans ma direction et parla.

« Et c’est une mini-Sally ? »

« Je vous demande pardon !? » Je ne pouvais tollérer qu’on se réfère à moi comme une « mini ». On aurait dit que ce garçon Heero Yuy voulait se faire un ennemi de chaque personne présente. Juste comme j’étais sur le point de lui dire ma façon de penser [moi je dis, en fait Kathy est bien la fille de Sally et Wufei, elle est aussi susceptible que lui XD], Maitre Chang m’arrêta et posa une main sur mon épaule tout en me lançant un regard qui disait « calme toi ».

« … Maitre… »

 

Voila voila. Oui je suis vraiment préssée d'en terminer avec Treize -___-. 

Mimiko.