BelialNe vous fiez pas à ses ailes blanches, c'est bien un démon. 
De la Haute noblesse, il fait parti des anges qui furent déchu, est le démon de la tromperie et maitrise tout comme Lucifer l'élément de l'Air. 
Le dictionnaire infernal dit de lui que "l'enfer a pas reçu d'esprit plus dissolu, plus crapuleux, plus épris du vice pour le vice même. Si son âme est hideuse et vile, son exterieur est séduisant. Il a le maintien plein de grâce et de dignité ".
Son nom signifierait aussi "désobéissance".

La premiere fois que Balthazar l'a rencontré, il a cru que c'était une femme, car Belial aime jouer sur l'ambiguité de son apparence. On sait aussi que suite à cette rencontre, Belial est devenu le seul démon qui fait frémir d'effroi le grand écossais.

Belial n'en fait un peu qu'à sa tête, il aime plus que tout la perfection, surtout quand il peut arnaquer les gens au passage, et s'occupe souvent de préparer les déplacements de la Cour, ce qui est un travail monstrueux. Beaucoup de domestiques et esclaves meurent de sa main pendant ces périodes, ne serait-ce qu'à cause d'une rose plaçée de travers dans un vase ou pour une trace de poussière. 

A cause de son caractère lunatique (à tendance psychopathe) , peu de démons l'apprécient ou cherchent sa compagnie. Le Grand Prince en personne l'apprécit pour son éfficacité, mais c'est absolument tout.  

Il n'a pas d'épouse pour l'instant car il a un peu tendance à tuer toutes les personnes avec qui il couche (pour s'amuser, pour expérimenter... Bah, on ne veut pas savoir) et il n'a donc pas d'enfant non plus. 

Il aurait été l'un des percepteurs de Samaël. 

 

Mimiko.