Mon obscession du moment:

STAGE122

Si j'étais chez mes parents je passerais la journée scotchée à la boite au lettre (remarque là je suis scotchée à mon portable en attente d'un coup de fil positif stage de ma mère...).
Mais à côté de ça cette nouvelle de formation est plutôt une bonne chose... et d'un autre côté un peu inquiétante en soi. S'ils nous forment c'est qu'ils ont l'intention de nous donner peut être plus de responsabilité (ou alors ils ont refondu littalement le pôle littérature ce qui m'étonnerait un chouilla), mais ça signifie aussi qu'ils n'ont pas l'intention d'ouvrir un VRAI poste. L'un des responsables de ce pôle part à la retraite bientôt et du coup... Enfin je m'inquiète peut être pour rien.

Sinon j'ai passé hier ma seule note professeur de ce semestre (oral sur le langage XML lalala...). Désormais on va tous se concentrer sur les projets tutorés et sur le stage (que je n'est pas encore -_____-).
Avant-hier on avait rendez vous avec notre responsable à la mediathèque de Béziers pour faire valider notre questionnaire. J'en ai peut être jamais parlé ici mais l'un de mes projets tutorés, que l'on a commençé aprés les vacances, est de réaliser en groupe pour la mediathèque de Béziers une enquête de satisfaction.
Donc en gros dans les deux semaines à venir je vais passer le plus clair de mon temps à faire chier les gens pour qu'ils répondent à mon questionnaire de 7 pages, et ce, en dehors des heures de cours évidemment sinon ce serait pas marrant...  Ah et puis, bien sur je ne suis pas payé pour ça c'est dans le cadre de mes études.
Pour me rassurer je me dis que si j'ai réussi à faire l'automate d'automate de prêt pendant presque un mois je devrais arriver à tenir le coup deux semaines. Et puis dans tous les cas, ça ne pourra qu'être interessant de connaitre l'avis des gens sur une bibliothèque.... Si si Mimiko, ça ne peut être qu'utile.... Bibliothèque 3eme lieu et tout ça... Et puis si tu veux faire ce que tu veux faire plus tard, autant t'habituer à harceler et à faire chier les gens! *autopersuasion*  

Mimiko.